Eric Brasseur Accueil    |    Liens    |    Contact    |   
   



L'orotate de manganèse



Introduction
Restrictions
Dangers
Posologie
Le rôle du manganèse
L'acide orotique
Les paradoxes
Nos amis les experts
Panacée ?
Historique




Introduction


Le premier effet de l'orotate de manganèse a été que j'ai fait en une journée ce que je fais d'habitude en une semaine. Cela ne veut pas dire que j'ai fait grand-chose ce jour-là. Ni que l'exploit se soit renouvelé. C'était malgré tout très étonnant. Le deuxième exploit du produit a été d'arrêter la migraine d'un ami. En 25 ans, aucun médicament n'avait été trouvé pour contrer les migraines gravissimes de cet ami, hormis un produit dangereux qu'on ne lui administrait que dans les cas extrêmes et un produit très cher. Depuis, d'autres propriétés sont apparues :
Ces effets ont été constatés sur plusieurs personnes. En particulier le puissant effet antimigraineux a été constaté sur trois personnes, avec pour deux d'entre elles des effets secondaires sensiblement moindres que le médicament dont elles disposaient. Deux personnes ont eu une forte migraine quelques jours après avoir commencé l'orotate de manganèse puis n'en ont plus jamais eu... comme une sorte de dernier sursaut de la bête... L'orotate de manganèse ne fait pas toujours complètement disparaître les migraines mais il les rend beaucoup plus courtes et/ou significativement moins douloureuses. Une des personnes continue à avoir régulièrement des maux de tête malgré la prise journalière d'orotate de manganèse mais ils sont beaucoup plus faibles et ils passent avec un antidouleur en vente libre. Récemment une dame âgée de plus de 70 ans en a pris. C'était sa première journée sans mal de tête depuis plus de dix ans.

L'effet "miraculeux" n'a pas fonctionné pour tout le monde. Certaines personnes ont pu arrêter une médication lourde, d'autres n'ont pu que diminuer leurs médications. Parfois il n'y a eu aucun progrès. Cela dit, beaucoup de personnes pour lesquelles l'orotate de manganèse n'a pas eu d'effet miracle continuent à en prendre, parce qu'elles ont découvert d'autres avantages : plus d'endurance, un meilleur moral...

L'orotate de manganèse n'est pas un médicament. C'est de la nourriture ; un "complément alimentaire" pour être précis, comme les vitamines vendues au rayon santé des grandes surfaces. C'est un produit en vente libre en pharmacie. Il ne peut pas être remboursé par la Sécurité Sociale. En France beaucoup de pharmaciens exigent une prescription médicale, parce qu'ils veulent un dosage et une posologie établis de façon sérieuse.


Restrictions


L'effet de l'orotate de manganèse est lent. Il faut une à deux heures pour qu'il se fasse sentir. C'est une des raisons pour lesquelles il est pris à titre préventif, en général une gélule par repas. Seules quelques personnes en prennent de façon ponctuelle, par exemple en prévision d'une soirée de travail ardue.

En cas de doses un peu trop fortes, il peut apparaître une trop grande nervosité ; comme une envie démente de rendre la justice. Il convient alors de réduire les doses. Il semble que l'orotate de zinc est efficace pour compenser cet effet secondaire mais je me demande si ce n'est pas simplement parce qu'il réduit l'absorption du manganèse (auquel cas le plus simple et le plus sûr est bien évidemment de ne pas prendre de zinc et de réduire la dose de manganèse). L'orotate de zinc est mal toléré par beaucoup de personnes, il peut causer une sensation désagréable ou un affaiblissement et une sensation de froid intense. (Certaines personnes adorent l'orotate de zinc parce qu'il améliore leur pouvoir de séduction.)

Il n'existe pas en Belgique de comprimés d'orotate de manganèse fabriqués industriellement. Donc votre pharmacien doit vous en faire des gélules sur commande. C'est un peu cher. De plus, beaucoup de pharmaciens n'ont pas de pot d'orotate de manganèse dans leurs réserves. Donc ils vous feront acheter un pot entier, qu'il commanderont chez un grossiste. Cela revient de 18 à 28 € selon le grossiste, pour un pot de 10 grammes... Le côté optimiste, c'est qu'avec un pot de 10 gr vous êtes fournis pour 3 ans...

Si de l'orotate de manganèse est pris à jeun il peut avoir un effet immédiat et assez fort. Malheureusement quelques heures plus tard il peut y avoir un contrecoup : affaiblissement, angoisses... Il vaut donc mieux en consommer avec les repas et prendre des doses faibles de façon régulière. Une personne a rapporté avoir un mal-être passager quand elle arrête d'en prendre.


Dangers


Une brève surdose de manganèse a les mêmes effets qu'une carence de manganèse : un affaiblissement général, de l'esprit comme des muscles. C'est une règle souvent vérifiée avec les vitamines et les minéraux : une surdose a les mêmes conséquences qu'une carence. J'ai subi cet affaiblissement au début, parce que je prenais un peu n'importe quoi comme doses. Ce n'est pas agréable et ça fait peur.

Une surconsommation prolongée entraîne des dégâts neurologiques irréversibles. C'est une maladie professionnelle reconnue chez les ouvriers métallurgistes, qui parfois inhalent de fortes quantités de vapeurs de métaux. Le manganèse se dépose dans leurs poumons et de là passe dans le sang.

Certaines personnes sont naturellement exposées à de fortes doses de manganèse. Par exemple certaines fumeurs ou des personnes vivant dans des régions où l'eau de distribution est très riche en manganèse. Il y a même des cas de personnes intoxiquées au manganèse par l'eau de leur douche ; le manganèse s'infiltre par la peau, peut-être par les poumons aussi. Prendre un supplément de manganèse dans ces cas ne peut à priori pas être bon. Il se pourrait cependant que l'orotate de manganèse puisse faire exception. Ce dernier point n'est qu'une intuition. En cas de doute demandez conseil à votre médecin.

L'orotate de manganèse de sources non-fiables peut contenir des traces de produits dangereux. Si par mégarde l'orotate de manganèse commandé par votre pharmacien provient d'un pays lointain... soyez prudents.

Si vous prenez de l'orotate de manganèse tous les jours, demandez-vous si vous ne devriez pas faire des pauses ; arrêter d'en prendre pendant quelques jours. Si vous vous sentez moins bien après deux jours d'arrêt, cela veut sans doute dire que l'orotate de manganèse vous réussit et que vous devriez recommencer à en prendre. Si vous vous sentez mieux que quand vous en preniez, prolongez l'arrêt. Si vous ne sentez aucune différence, c'est soit que ce produit ne sert à rien pour vous, soit que vous en preniez des doses trop faibles.

Il n'a pas été remarqué d'acoutumance ou de problèmes particuliers de sevrage. Cherchez néanmoins toujours à réduire les doses. Il est inutile et potentiellement dangereux de consommer des doses trop importantes. Les personnes qui ont des problèmes graves préfèrent souvent en prendre tous les jours de l'année. Pour les autres, l'idéal est peut-être de faire une cure d'orotate de manganèse pendant quelques semaines puis d'arrêter pendant quelques mois.

Des expérimentations animales semblent montrer que l'acide orotique est cancérigène. L'acide orotique est naturellement présent dans le corps humain. Le lait maternel contient de l'ordre de 2 mg d'acide orotique par litre. Augmenter faiblement la quantité d'acide orotique présente dans le corps en prenant 4 milligrammes d'orotate de manganèse, ne représente à priori pas un grand danger. Par contre si on prend des sels de magnésium, dont il peut falloir de l'ordre du gramme par jour, si on prend de l'orotate de magnésium alors on augmente sensiblement la quantité d'acide orotique et dans ce cas le danger pourrait être significatif.


Posologie


Après expérimentation, la posologie générique semble être de prendre une gélule de 2 mg (deux milligrammes) d'orotate de manganèse dihydrate à chaque repas, donc en général trois fois par jour. Certaines personnes préfèrent prendre deux gélules le matin et une le soir, d'autres préfèrent prendre une le matin et une à midi.

Pour deux personnes, plutôt maigres, un dosage de 2 mg semble trop. Des gélules de 1 mg leur ont donc été proposées. Inversement il m'arrive parfois de sentir qu'une deuxième gélule serait la bienvenue, ce qui porte la dose sur le repas à 4 mg...

La prise d'une dose "importante" le matin puis plus rien pendant le reste de la journée, semble être assez inconfortable pour certaines personnes. En particulier si la gélule est prise à jeun.

Je crois que l'idéal est de commencer par des gélules de 1 mg et d'en prendre de plus en plus au fil des jours. Il faut arrêter d'augmenter les doses si :
Prendre une forte dose en début de journée puis plus rien, peut amener un inconfort de sommeil. Il vaut mieux prendre au moins une faible dose le soir. Avec un dosage bien ajusté on peut trouver un bien meilleur sommeil.
Essayez d'apprendre à sentir la quantité qui conviendrait à chaque repas. Complétez éventuellement après le repas. Je crois que dans certains cas l'orotate de manganèse n'a pas donné les effets espérés parce que la quantité prise n'était pas suffisante. Il n'en aurait pas fallu beaucoup plus... Un autre oligo-élement, le lithium, est connu pour nécessiter un dosage précis. Rien ne permet à l'avance de connaître le bon dosage. Le patient doit essayer des dosages différents et converger vers le bon équilibre.

Une consommation journalière de 6 mg d'orotate de manganèse représente une quantité d'un peu plus de 1 mg de manganèse. La quantité journalière recommandée de manganèse est de 2,5 à 5 mg. La quantité maximale recommandée est de 10 mg. Donc en principe la posologie recommandée ici ne présente pas de risque. Ceci n'est pas prouvé et sera discuté ci-dessous.

Je n'ai aucune idée des quantités indiquées pour les enfants et je ne prendrai pas le risque de faire pareille expérimentation. Si un enfant semble avoir un intérêt marqué à prendre ce produit, cela doit être fait sous contrôle médical étroit.

Pour ce type de produit on recommande de faire régulièrement des pauses : arrêter d'en prendre pendant quelques temps, si la santé le permet.


Le rôle du manganèse


l'organisme humain, tout comme la plus rudimentaire des bactéries, a besoin de nombreux métaux pour fonctionner correctement. De mémoire je peux citer les chrome, fer, nickel, vanadium, molybdène, magnésium, or, argent, cuivre, arsenic, sélénium, cobalt, cadmium, zinc et lithium. Pour certains de ces métaux on n'est pas tout à fait sûr, pour d'autres leur rôle est évident. On peut même parler de rôles au pluriel. Par exemple le fer est bien connu pour son rôle de transporteur d'oxygène dans le sang mais il a aussi d'autres rôles, enzymatiques. Le manganèse, quant à lui, a des rôles qui ressemblent à ceux du magnésium : il est nécessaire pour que certaines réactions essentielles puissent avoir lieu dans l'organisme, en particulier des réactions d'utilisation des sources d'énergie.

Une personne qui se trouverait en plein air mais qui manquerait de fer, serait à moitié asphyxiée, parce qu'elle n'a pas assez de fer dans le sang pour transporter l'oxygène disponible. De même, une personne qui aurait mangé des choses grasses et donc bourrées d'énergie, mais qui manquerait de manganèse, serait faible et apathique, parce que les atomes de manganèse sont nécessaires pour utiliser ce qu'elle a mangé.

Le manganèse n'est pas lui-même une source d'énergie mais sa présence est nécessaire pour que les réactions d'utilisation de l'énergie puissent se passer. On dit qu'il est un "co-enzyme", parce qu'il permet aux enzymes de fonctionner. Dans certains cas un atome de manganèse fait même partie intégrante de la construction d'une enzyme. (Exactement comme quatre atomes de fer sont enchâssés dans la molécule d'hémoglobyne du sang. Ou qu'un atome de cobalt se trouve au centre de la molécule de vitamine B12.)

Quand il ne faut que des quantités très faibles d'un métal, comme c'est le cas du manganèse, on dit que c'est un "oligo-élément". Dans le cas du chrome, par exemple, la quantité nécessaire est encore beaucoup plus faible.

Les atomes de métaux sont aussi en concurrence entre eux. Si le plomb est dangereux, c'est entre autres parce qu'il tend à remplacer le zinc. Si un enzyme qui doit être construit autour d'un atome de zinc, reçoit par erreur un atome de plomb à la place, cet enzyme ne pourra pas jouer son rôle. On diagnostique des cas d'empoisonnement au plomb chez des personnes qui absorbent des quantités pourtant normales de plomb. Leur problème est en réalité qu'elles manquent de zinc. Alors le plomb prend la place du zinc. On résout le problème en donnant des comprimés bien dosés de zinc. De la même façon, trop de cuivre peut empêcher le fonctionnement du zinc, par saturation. Et réciproquement. Il y a donc toujours un équilibre et des alternances à trouver. Certains auront peut-être été étonnés de trouver l'arsenic et le cadmium dans la liste des oligo-éléments ci-dessus. Ils sont nécessaires à très faibles doses. Réciproquement, une très forte dose de zinc ou de cuivre peut tuer. Un excès prolongé de manganèse détruit le cerveau. (Cela pourrait être une des causes de l'autisme et de retards mentaux.)

Le manganèse aurait un rôle détoxifiant ; il participerait à éliminer les métaux lourds toxiques qui se trouvent piégés dans les cellules du corps.


L'acide orotique


L'acide orotique est une molécule qui fait naturellement partie du processus de la digestion. On a cru pendant un temps que c'est une vitamine et on l'avait baptisée B13. Il semble à présent que c'est une molécule relativement neutre, n'était sa capacité à faire pénétrer le manganèse au coeur des mitochondries. Je me suis malgré tout demandé si ce n'était pas l'acide orotique qui agissait et non le manganèse. Il semble que non puisque de l'orotate de zinc n'a pas du tout le même effet.

Dans "orotate de manganèse dihydrate", le mot "dihydrate" veut juste dire qu'il y a un peu d'eau : deux molécules d'eau pour chaque molécule d'orotate de manganèse. Le fabricant n'ajoute pas de l'eau pour faire des économies, c'est juste que la molécule d'orotate de manganèse capture naturellement de l'eau et qu'il serait cher et peut-être même dangereux de l'en empêcher.


Les paradoxes


Ma nourriture contient naturellement du manganèse, d'autant plus que je mange souvent Bio. Je mange tous les jours bien plus de 1 mg de manganèse, sans doute 5 à 10 mg. Donc je ne comprend pas bien pourquoi l'absorption de 1 mg de manganèse (sous forme d'orotate) me fait un effet aussi énorme. Le seul éclaircissement que j'ai trouvé jusqu'à présent est que la molécule d'acide orotique amène l'atome de manganèse directement dans les mitochondries des cellules du corps ; là où le manganèse serait nécessaire pour le métabolisme de l'énergie.

De même, je ne comprend pas pourquoi les comprimés multivitamines & minéraux du commerce n'ont pas 10% de l'effet de l'orotate de manganèse. Ces comprimés contiennent en général 3,5 mg de manganèse...

Le fait que l'orotate de manganèse est beaucoup mieux assimilé oblige à être prudent. Quand on nous dit que manger 2,5 à 5 mg de manganèse est suffisant, on suppose peut-être que seule une partie de ce manganèse est réellement assimilée. Si, dans le cas de l'orotate de manganèse, la quasi-totalité du manganèse est absorbée, le chiffres de 2,5 et 5 ne sont plus valables... Tout au moins on n'est plus sûrs de rien. Dans le doute il vaut mieux prendre l'orotate de manganèse sous le contrôle d'un médecin. Tout particulièrement s'il s'agit d'un enfant.


Nos amis les experts


Si votre médecin est un de ces humanistes amoureux de ses patients, qui sent le remède avant-même d'avoir compris la maladie, qui se ruine la vue le soir à la lueur d'une bougie à lire des publications pour trouver des solutions qui lui auraient échappées, vous ne comprendrez pas bien ce qui suit. Par contre si vous avez passé plusieurs années avec une maladie grave, passant d'un médecin à l'autre qui vous prescrivent n'importe quoi, avant de tomber sur un compétent par hasard qui s'est tapé sur la cuisse de rire en vous expliquant que vous auriez sauvé votre rein ou votre poumon en faisant dès le début ceci ou cela, vous comprendrez sans que je fasse usage de points de suspension.

Un ami a soumis les gélules d'orotate de manganèse que je lui avais données à deux chimistes et un médecin. Un des chimistes et le médecin lui ont répondu que ce produit n'avait rigoureusement aucun effet, qu'on peut en prendre à la cuillère si on veut et que c'est encore un de ces gagne-pain à pharmaciens. Je peux encore comprendre qu'ils prétendent que cela n'a pas d'effet, parce que les autres formes de manganèse n'ont effectivement pas ou peu d'effet sur une personne bien nourrie. Par contre prétendre qu'on peut en prendre en n'importe quelle quantité... c'est criminel. Toutes les formes de manganèse sont dangereuses à fortes doses. La troisième personne, un chimiste, a expliqué que c'est un dopant et qu'il ne faut pas en abuser parce que cela rend trop nerveux. L'idéal aurait été qu'il ajoute qu'à trop fortes doses c'est toxique mais nous allons considérer qu'il a ses points pour l'examen.

Même si votre médecin ne maîtrise pas le sujet je crois qu'il vaut mieux essayer l'orotate de manganèse en lui en parlant et en demandant son avis pour les dosages. En particulier suivez son conseil de faire une analyse de sang avant, pendant et après. Mais ne faites pas trop attention à ce qu'il vous prétend. Faites-lui lire le présent texte et amusez-vous de ses réactions.


Panacée ?


Il semblerait que l'orotate de manganèse est une panacée. "Moins la personne a de problèmes, moins cela lui fait de l'effet", comme j'aime à dire. Cela dit, toutes les personnes qui ont essayé n'ont pas eu d'effet miraculeux. Parfois c'est le miracle ; la solution inespérée après des années de souffrance. Parfois il n'y a peu ou pas d'effet. Ce qui arrive souvent est que l'orotate de manganèse résolve ou diminue certains problèmes d'une personne mais pas tous.

Je pressens que le produit sera utile dans encore bien d'autres circonstances : dépressions, accompagnement de thérapies lourdes, sevrages... Le problème avec les panacées est qu'elles sont souvent vendues par des charlatans...

Une amie, qui le tenait elle-même d'un sage, m'expliquait qu'un corps humain a toujours des zones de faiblesse ; dans le squelettes, les organes, psychologiques, métaboliques... Quand tout va bien, l'organisme a les ressources nécessaires pour compenser en permanence les zones de faiblesse. Un peu comme le corps d'incendie jeune et dynamique d'une ville arrive à maintenir en bon état la digue qui protège la ville. Ce qui n'empêche que la digue est perpétuellement en dislocation. Quand les choses vont moins bien (à cause d'une moins bonne nourriture, d'un stress moins bien géré...) l'entretien de la digue commencera à présenter des failles. C'est là qu'on commencera à sentir la douleur de l'inflammation à une articulation... qu'on n'arrivera plus à digérer le cassoulet... que les pensées n'arriveront plus à se dépêtrer des ennuis... Je suppose donc que l'orotate de manganèse, en travaillant à la racine de l'activité de l'organisme, restaure la capacité d'un peu toutes les cellules de l'organisme à assurer leurs fonctions, donc à mieux reconstruire les digues.

On pense parfois d'un conjoint agressif ou peu serviable qu'il est "méchant", qu'il ne "veut" pas être gentil. C'est de la superstition. Un conjoint désagréable est le plus souvent une personne dont le cerveau est à bout. Il n'est plus capable de dialoguer, de comprendre, d'anticiper, de faire des gestes... La personne voudrait être agréable, ce qui veut dire qu'elle est gentille. Mais elle n'en est plus capable et ne s'en rend souvent même pas compte. Elle subit alors les demandes comme une agression. Sa propre envie de bien faire est également vécue comme une agression. L'agressivité est une réaction naturelle à cette situation paradoxale. En aidant à restaurer un bon fonctionnement du cerveau, en lui permettant de faire ce qu'il veut, l'orotate de manganèse a rendu la vie sensiblement plus agréable dans deux ménages de mes connaissances.

L'orotate de manganèse a permis à des amis de se passer de médications lourdes. C'est extraordinaire. Cela ne veut pas dire qu'il peut remplacer toutes les médications, c'est évident. Mais j'espère qu'il permettra d'alléger les médications dans beaucoup de cas ; de supprimer certains médicaments ou de pouvoir en consommer des doses plus faibles. Dans tous les cas, si vous avez une médication lourde et vous pensez que l'orotate de manganèse peut vous permettre d'en réduire les doses, ou de passer à des médicaments plus légers, faites-le sous le contrôle de votre médecin. Suivez le protocole qu'il vous prescrit. Même dans les cas où un médicament n'est plus nécessaire, l'arrêter brutalement peut avoir des conséquences fâcheuses.

L'orotate de manganèse peut se comparer à l'aspirine : peu cher, peu dangereux, souvent très utile et il ne faut pas en abuser. Je crois que si les industriels en produisaient massivement des comprimés de 1 mg et si les médecins les faisaient essayer à leurs patients qui ont des problèmes lourds, la Sécurité Sociale économiserait des sommes astronomiques et les patients se porteraient mieux. Une personne du corps médical m'a expliqué que les médecins ne prescrivent pas ce type de produits parce qu'ils ne sont pas remboursés. C'est une situation imbécile. Un produit remboursé coûte souvent malgré tout quelques euros au patient. Acheter des comprimés d'orotate de manganèse au prix plein lui coûterait moins cher ! Sans parler des avantages pour la santé. Beaucoup de médicaments sont nocifs.


Historique


Comment suis-je tombé sur l'orotate de manganèse ? Une amie a un ami qui est Asperger comme moi. Dans son cas cela entraînait des douleurs graves. Son médecin a longtemps cherché une solution. A force d'études il a fini par comprendre que les douleurs étaient dues à une mauvaise utilisation de l'énergie par les cellules du système nerveux. Il a alors ciblé le problème en lui faisant prendre des oméga 3 et du manganèse. Cela a eu un effet énorme, résolvant virtuellement tous les problèmes de cet ami. Apprenant cela, j'ai aussitôt acheté en pharmacie du gluconate de manganèse. Et en grande surface de l'huile de poisson. J'en ai pris des petites et des grandes doses, avec un succès réel mais modéré. Je me suis dit que peut-être j'avais besoin de doses beaucoup plus fortes de manganèse... J'ai supposé que mon organisme ne retenait pas le manganèse absorbé. Je croyais aussi que le manganèse était sans danger. J'ai donc été voir ma pharmacienne. Elle fait partie de ces personnes du corps médical qui ont un besoin viscéral de trouver une solution aux problèmes des patients. Quand vous lui décrivez un problème, elle réfléchit à toute vitesse pour trouver une solution, passant en revue des années d'expérience. Comprenant que je ne sais pas exactement ce que je cherche, elle commande chez son grossiste toutes les formes de manganèse disponible. L'une d'elles était ce pot de 10 grammes d'orotate de manganèse. C'était de loin le pot le plus cher mais comme je croyais qu'il me fallait du concentré je l'ai choisi. Et puis aussi la pharmacienne m'a expliqué que l'orotate était le mieux assimilé. Grand bien m'en fit, car le résultat fut extraordinaire. J'en ai abusé et payé les conséquences... pour finir par me rendre compte que la quantité nécessaire était relativement faible. Le résultat sur un ami, lui aussi Asperger, fut également extraordinaire. Restait une question essentielle : le manganèse était-il une solution miracle spécifiquement pour l'Asperger ou est-ce un produit intéressant pour d'autres cas aussi ? J'ai proposé à des amis d'en essayer. Ma pharmacienne m'a aidé en me préparant de grandes quantités de gélules. Le résultat fut que l'orotate de manganèse donnait des résultats miraculeux chez beaucoup de personnes, atteintes de problèmes très divers. Mais pas chez tout le monde...



Eric Brasseur  -  22 juillet 2007  au  4 septembre 2014
www.000webhost.com